Residences

Maison de la poésie St Quentin en Yvelines permanente et indéfrisable

permanente et indéfrisable

Printemps des poètes 2007: invitation par la Maison de la Poésie de St Quentin en Yvelines à venir une journée dans un salon de coiffure de l'agglomération. Je suis donc allée à Trappes en compagnie de Jacques Jouet, puisque l'idée était de nous faire intervenir par deux plasticien/poète. Pour mon intervention, je demandais aux personnes qui venaient de se faire couper les cheveux de me remettre une petite mèche que je glissais dans une pochette plastique transparente: ils inscrivaient leur prénom et la date sur une carte glissée elle aussi dans la pochette. J'attachais une petite étiquette avec le nom de la ville et la date de l'intervention. Jacques proposait un portrait en poème après s'être entretenu avec la personne, il leur offrait le poème. Je me souviens d'un homme qui lui a confié que c'était la première fois qu'il voyait un poète. Une exposition regroupe les travaux de cette journée et elle est disponible gratuitement auprès de la Maison de la Poésie

Haut de page